Carte scolaire - janvier 2022 Les mesures du CTSD

, par  Sud Education 85 , popularité : 11%

Lors du CTSD du 28 janvier 2022, la Dasen s’est prononcée pour 31 fermetures, plus 9 fermetures conditionnelles. Ainsi que pour 19 ouvertures, plus 9 ouvertures conditionnelles.

La mobilisation syndicale a permis l’abandon de 8 fermetures et de permettre 4 ouvertures supplémentaires (dont 2 conditionnelles).

Voici la liste des votes concernant cette carte scolaire :

SUD : contre
FSU : 2 abstentions, 1 pour, 2 contre
UNSA : 2 abstentions
FO : contre

Le SGEN-CFDT n’a pas pris part au vote car il était, comme à son habitude en CTSD 1er degré, absent.
Les personnels ayant voté pour cette OS sauront apprécier que leurs élu·es ne se déplacent pas pour protéger leurs intérêts.

Liste des fermetures :

fermetures.jpg

Liste des ouvertures :

ouvertures.jpg

Nous pouvons retenir les mesures diverses suivantes :

* Suppression de la circonscription maternelle qui était demandée à l’unanimité par les OS
* Création d’un second poste de coordinateur·trice SAPAD (éducation à domicile)
* Création d’une UEMA sur le secteur de Luçon
* Fermeture d’une ULIS TFC à l’école élémentaire des Pyramides (la Roche sur Yon)
* Création d’une ULIS TFC à Moulin Rouge (la Roche sur Yon)
* Fermeture du dispositif « accueil des -3 ans » sur le RPI de St Juire
* Création d’un poste CPD science et technologie et éducation au développement durable
* Création d’un 3e poste de CPC sur la circo Roche SUD
* 10 moyens supplémentaires pour les brigades de remplacement

Si quelques avancées sont à remarquer, nous constatons que nous sommes toujours loin du compte.
De nombreuses écoles en milieu rural ou en dispositif CAPE se retrouvent lésées.
L’intitulé même du nouveau poste de CPD contenant les termes « développement durable » montre sur quelle ligne on se trouve : l’ultra-libéralisme et le refus de la remise en question d’un système productiviste basé sur la compétitivité plutôt que la coopération et l’autogestion.

Nous avons été raillé·es lorsque nous avons demandé le doublement du nombre de brigades de remplacement. Les plus de 40% de collègues non remplacé·es en ce mois de janvier sauront apprécier.

SUD Education continue de revendiquer :

* le plafonnement de chaque classe (et non de l’E/C) à 20 élèves maximum et 16 en éducation prioritaire,
* Le retour en REP des écoles du dispositif CAPE et/ou CLA,
* Un recrutement massif de personnels titulaires et formés,
* La comptabilisation des élèves d’ULIS dans les effectifs comme l’exige la loi de 2019,
* Un RASED complet pour 700 élèves (comme à le préconisait la circulaire du 8 novembre 1960),
* Des départs massifs en formation Cappei.