Mise en concurrence et nivellement par le bas

Contrat pourris et tête à CLAques !
vendredi 19 mars 2021
par  Fab
popularité : 8%

Le 10 mars, la DSDEN de Vendée a actualisé son annonce pour recruter des contractel-les chez les professeur-res des écoles. Face au fiasco du premier recrutement, un petit « cadeau » leur est fait cette fois, iels seront payé-es durant les vacances d’avril. Monseigneur Blanquer est trop bon.

  • On appréciera sur la fiche de poste

    « Connaissances minimales sur l’organisation pédagogique »…


    Bah oui, il ne faudrait tout de même pas recruter des professionnel-les, encore moins des militant-es de pédagogies émancipatrices.

  • On aimera la "visite médicale obligatoire" quand pour certain-es d’entre nous, la dernière remonte au siècle passé.
  • On mettra même un pouce levé pour l’accompagnement prévu, notamment la "préparation à la prise de fonction avec des enseignants expérimentés". Oui, ce n’est pas démasculinisé sur le site de la DSDEN, on peut en déduire que seuls les enseignants mâles auront la chance de se voir imposer la formation d’un-e collègue contractuel-le sans en avoir le temps ni les moyens.

Quant aux perspectives, la dasen leur vend du rêve : « Se porter candidat aux concours [...] sous réserve des conditions d’éligibilité ». Là encore pas de candidate. Et surtout, nombreu-ses sont celleux qui n’ont pas attendu cette géniale perspective pour passer ce concours, et de plus en plus nombreu-ses sont celleux qui n’en ont plus envie (déjà que la DSDEN n’arrive pas à gérer toutes les demandes de démission ou de rupture conventionnelle).

Pour résumer, heureuse du résultat de ses premiers recrutements cet hiver, la DSDEN en remet une couche de printemps pour avoir du personnel pas formé, précaire et payé au lance-pierre. On adore ! Surtout en repensant à nos parents, grand-parents qui se sont battu-es pour acquérir de nouveaux droits sociaux.

Passons à un autre sujet toujours bien sympatoche pour l’ambiance au travail. Après la mise en concurrence entre contractuel-les et titulaires, voici la mise en concurrence directe des collègues, des écoles et des établissements.
SUD Education Vendée a l’honneur de vous annoncer que la Vendée a été retenue pour tester le dispositif CLA !
Qu’est-ce que le CLA ? C’est un Contrat Local d’Accompagnement pour certaines écoles, matières et établissements. Pour en bénéficier, il faut remplir quelques critères opaques mais surtout remplir un dossier, prévoir des projets plaisant à la hiérarchie, accepter de mettre à la poubelle sa liberté pédagogique pour se plier aux lubies de Blanquer, à savoir les évaluations, la mise en concurrence, la réduction des coûts.
Puis les dossiers sont sélectionnés par … selon les critères objectifs suivants : …
En fait, pour la majorité des écoles de Vendée, il n’y aura eu aucun dossier à remplir et à valider en conseil d’école puisque ce sont les IEN qui ont décidé de celles qui devront se soumettre au CLA, sans aucune concertation avec les équipes.

Le but ? Par exemple obtenir des aides Rased, des dispositifs Ulis, des budgets et financements divers, de la formation continue, des ressources humaines supplémentaires… Pour avoir droit aux services du Rased, désormais faudra-t-il passer par la case dossier de 500 pages à remplir avec attestation de soumission à la hiérarchie.

En gros, les CLA sont des appels d’offre permettant d’attribuer des moyens ponctuels au rabais à quelques lauréat-es désigné-es par la hiérarchie. Le but est clairement de réduire les moyens alloués à l’éducation prioritaire tout en donnant le peu restant au mérite en fonction des objectifs atteints.

La performance, la rentabilité, le suivi d’indicateurs et de statistiques, le flicage permanent par la hiérarchie et la fin de la liberté pédagogique… voilà ce qu’il y a derrière les CLA !

La liberté pédagogique est déjà bien mise à mal par ce sinistre ministre :

  • persécution d’enseignant-es ayant une pédagogie déplaisant au pouvoir en place,
  • constellations pour mieux contrôler ce qui se fait dans les classes,
  • numérisation forcée pour mieux avoir accès à ce qui se fait,
  • partenariats avec le secteur privé,

Voici la liste prévisionnelles des écoles et établissements de Vendée qui devront se soumettre à un CLA :
- Benjamin Julien Garos (Doix les Fontaines)
- Elémentaire (Doix les Fontaines)
- Laennec (la Roche sur Yon)
- Pont Boileau (la Roche sur Yon)
- Les Pyramides (la Roche sur Yon)
- Champ de la Lampe (Montreuil)
- Collège Couzinet (Chantonnay)
- Collège Colliberts (St Michel en l’Herm)

Concluons cet article avec cette citation d’une certaine Marine Le Pen :

"Les discours de M. Blanquer sont pour nous une victoire idéologique mais même maintenant une victoire politique."


Agenda

<<

2020

>>

<<

Avril

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois