Tou-tes en grève le 8 mars !!!

Journée de lutte pour les droits des femmes.
vendredi 19 février 2021
par  Fab
popularité : 16%

Le 8 mars est la journée internationale de lutte pour les droits des femmes depuis 1910.

En 2021, la lutte contre les inégalités hommes-femmes et pour les droits des femmes est toujours nécessaire. Les violences sexistes et sexuelles, les stéréotypes de genre, les inégalités professionnelles – notamment salariales – sont toujours à combattre et concernent toute la société, tous les milieux et tous les âges.

Au sein de l’éducation nationale, dans des établissements de Vendée, ces violences prennent des formes toutes plus sournoises les unes que les autres :

  • harcèlement sexiste et sexuel sur le lieu de travail ou sur les téléphones personnels,
  • la mecsplication, ou comment assouvir l’autorité patriarcale avec du vide,
  • emplois précaires et sous-payés comportant une grande majorité de femmes (AESH, AED...),
  • stéréotypes sexistes, cisgenrés, hétérocentrés dans les manuels scolaires,
  • insultes sexistes ou misogynes sur les cours et ailleurs,
  • documents officiels n’étant pas démasculinisés, ...

Lutter contre ces violences se fera par la grève et la manifestation.

Soyons toutes et tous dans la rue pour revendiquer l’égalité le 8 mars : collage, table de presse, conférences ou autres joyeuseté en fonction des idées de chacun-e.

Solidaires revendique :

  • L’égalité salariale et une revalorisation salariale et de carrière immédiate pour les métiers les plus féminisés dans la santé, le soin, l’éducation, le nettoyage, le commerce…
  • La fin du recours aux précaires dans la fonction publique et la titularisation des précaires (majoritairement des femmes) actuel-les.
  • Une formation, dès l’école, non-sexiste et des formations spécifiques sur les questions de violences sexistes et sexuelles, aux stéréotypes, aux partages des tâches, et à l’ensemble des discriminations.
  • Un milliard, des moyens pour lutter contre toutes les violences sexistes et sexuelles et la ratification de la convention de l’Organisation Internationale du Travail contre ces violences au travail avec des droits nouveaux pour les salariées.
  • Une régularisation des sans-papier-ères et une protection genrée des sans-papières.
  • Un accès à l’avortement, aux centres IVG, confinement ou pas, et un délai légal d’avortement étendu à 14 semaines.


Documents joints

Déclaration d'intention pour le 1er degré
Déclaration d'intention pour le 1er degré

Agenda

<<

2021

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois