Le recteur appelle à contourner la loi !

Son courrier de ce mercredi nous demande d’échanger des documents avec les parents par l’entremise des commerces de proximité
mercredi 18 mars 2020
par  christinec
popularité : 8%

Mise à jour du jeudi 19 mars

Hier après-midi, la FAQ ministérielle indiquait :

Les parents ne disposant pas des capacités permettant à leurs enfants de suivre l’enseignement à distance par voie numérique sont-ils autorisés à se rendre dans les écoles pour récupérer des supports papiers ?
Oui. Un tel déplacement doit être assimilé à un déplacement indispensable lié à la garde d’un enfant. Il doit se limiter au strict nécessaire et respecter les mesures liées à la possession d’un justificatif de déplacement.

Et voilà, hop, par miracle on n’a plus besoin d’aller à la supérette : finalement, on trouve en haut lieu un subterfuge un peu moins gros (quoique...)

L’Education Nationale s’arc-boute sur l’obsession de "faire classe".

A toutes fins utiles, nous reproduisons ci-dessous l’article 28 de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, dite loi Le Pors. Et nous mettons en gras ce qui compte aujourd’hui :

Tout fonctionnaire, quel que soit son rang dans la hiérarchie, est responsable de l’exécution des tâches qui lui sont confiées. Il doit se conformer aux instructions de son supérieur hiérarchique, sauf dans le cas où l’ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public.
Il n’est dégagé d’aucune des responsabilités qui lui incombent par la responsabilité propre de ses subordonnés.

SUD Education estime aujourd’hui que certains ordre donnés par nos supérieur-es entre dans ce cadre : nous devons désobéir s’il le faut. Par exemple, lorsqu’un-e IEN de Vendée demande aux directeurs et directrices de veiller à assurer une présence d’au moins quelques heurs par jour à l’école "pour l’image", parce que sinon les gens risquent de croire que nous sommes en vacances (!) eh bien... Il faut lui rappeler les directives actuelles (m à j de la FAQ ministérielle) : Les directeurs d’école doivent pouvoir se rendre sur leur lieu de travail en limitant ces déplacements au strict nécessaire au titre de la continuité administrative et pédagogique, ou pour assurer l’accueil des enfants des personnels soignants et médico-sociaux indispensables à la gestion de la crise sanitaire. L’image de l’école entre-t-elle dans cette liste ?... Au titre de la continuité administrative ? Peut-on vraiment soutenir cela !?

En cas de questionnement, contactez SUD Education.
Respectez tous les gestes barrière, dont le plus efficace reste le confinement.
Prenez soin de vous et de vos proches.

18 mars

Ce matin, alors que le confinement le plus strict est en vigueur depuis hier midi, le recteur n’a toujours pas compris ce qui se joue actuellement en terme de santé publique. Il croit aussi pouvoir s’affranchir des règles qui sont pourtant claires : l’interdiction de se déplacer ! Or, il nous demande dans son courrier (en document joint) d’utiliser les commerces de proximité pour échanger des documents, livres, devoirs... avec les familles "éloignées du numérique". C’est irresponsable et illégal !

Tout déplacement est dérogatoire. On peut maugréer sur l’"état policier," et nous devrons être vigilant-es à l’issue de cette crise afin d’éviter que le pouvoir se croie tout permis. Mais l’heure est à la protection des plus fragiles, car la propagation du covid-19 est une question de vie ou de mort pour un certain nombre de personnes. La soi-disant continuité pédagogique ne saurait être prioritaire sur l’urgence sanitaire et la solidarité !

SUD Education a écrit au recteur pour lui demander un rectificatif le plus rapidement possible. Nous appelons nos collègues a garder raison. L’urgence, ce ne sont pas les activités scolaires, c’est de repousser le danger. Nous savons que des élèves n’entreront pas dans le dispositif que nous proposerons, quel qu’il soit. Parce qu’enseigner, c’est du temps partagé dans un espace d’échange.

Prenons soin de nous, de nos proches, des élèves que nous gardons si nous sommes volontaires pour cela. Quant à la continuité pédagoqique, gardons notre liberté d’action et ayons en tête les bonnes priorités.

SUD Education est à votre écoute pour vous conseiller, échanger, contacter la hiérarchie au besoin. N’hésitez pas à consulter noter page d’accueil pour les contacts portables et le mail.


Documents joints

PDF - 685.4 ko
PDF - 685.4 ko

Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois