6 ans après l’assassinat de Clément Méric, ni oubli, ni pardon.

Pas de fachos dans nos quartiers !
lundi 3 juin 2019
par  Fab
popularité : 3%

Le 5 juin 2013, notre camarade Clément Méric était assassiné par des militants d’extrême droite. 6 ans après, nous n’oublions pas, nous ne pardonnons pas… d’autant que le procès en appel de ses meurtriers aura lieu en décembre prochain.

Plusieurs manifestations de souvenir ont déjà eu lieu et d’autres vont suivre dans plusieurs villes.

Clément Méric était un membre de Solidaires mais surtout un militant antifasciste, antisexiste, antispéciste et défenseur des droit LGBT+. Les récents événements survenus à la Roche sur Yon lors de la journée de défense des droits LGBT+, ainsi que les résultats des élections européennes, nous rappellent que les idées nauséabondes de l’extrême droite ne sont pas mortes et que le combat antifasciste est toujours d’actualité.

SUD Education affirme que les idéologies de l’extrême droite ne seront jamais compatibles avec le droit syndical, et participe aux luttes contre toutes les discriminations.

ICI, l’article de Solidaires.

JPEG - 55.9 ko
Street art en hommage à Clément, à la Roche sur Yon