Toutes et tous dans la rue le 30 mars ! Rassemblement 10h30 place naboléon.

Réformes du secondaire, de la voie pro, lois Blanquer, Parcoursup’... YA BASTA !
lundi 25 mars 2019
par  Fab
popularité : 100%

SUD Education Vendée appelle tou-tes les enseignant-es, parents et lycéen-nes à venir manifester samedi 30 mars contre le projet de loi Blanquer et pour le retrait de la réforme du lycée, de la voie pro et de parcoursup’.

Nous appelons également toute personne révoltée par la casse sociale et la violence d’état à venir exprimer sa colère de façon créative.

 Rassemblement à 10h30 à la Roche sur Yon – Place naboléon

Toujours désireux de liquider le service publique, d’accroître les inégalités et de faire des cadeaux au privé, le gouvernement entend bien nous faire taire en nous noyant sous le travail : 2e heure sup’ imposée dans le secondaire, fin de la direction de proximité en école, évaluations nationales chronophages… Mais aussi en nous imposant un devoir de réserve, en restreignant le droit à manifester par la loi dite « anticasseurs », en mettant les lycéen-nes à genoux, en éborgnant des camarades et en mettant l’armée dans la rue.

Face à cette escalade de déviances digne du régime de Vichy et dénoncée de toutes parts, nous ne comptons pas nous laisser faire. Occuper la rue n’est plus un droit mais un devoir. Nous devons défendre nos acquis sociaux et en obtenir de nouveaux pour les générations à venir. Nous devons lutter contre ces dérives autoritaires, nous devons lutter pour créer une éducation émancipatrice, égalitaire et autogérée.

 Et maintenant, amplifions la lutte !

Pour gagner, une seule journée de grève ne suffira pas. C’est ce qu’ont bien compris les grévistes réuni-e-s en assemblée générale, qui ont posé de nouvelles dates de grève dans le paysage. Partout, ces dates sont envisagées comme des points d’appui pour construire la grève reconductible. Pour SUD éducation, une chose est claire : c’est aux grévistes de décider de leur calendrier de mobilisation, et SUD éducation les soutiendra dans les choix qui seront effectués. Dans ces calendriers qui ont été évoqués, la date du samedi 30 mars pourra être une date pivot intéressante pour structurer la mobilisation, articulée à la construction de la grève et de sa reconduction.

 SUD Education appelle à : 

• participer aux manifestations prévues le 30 mars, dans le cadre des calendriers de mobilisation décidés en AG ;
• mettre en débat la grève et sa reconduction sur nos lieux de travail, dans toutes les écoles et les établissements.

Au niveau fédéral, SUD Education a proposé à l’intersyndicale de décider d’une journée de grève le plus rapidement possible, qui pourra servir de pivot à un mouvement massif de grève reconductible.

ICI, l’article fédéral.


Documents joints

PDF - 440.2 ko
PDF - 440.2 ko