Rassemblement le 8 mars : "journée internationale de lutte pour les droits des femmes ".

lundi 27 février 2017
par  christinec
popularité : 3%

Le 8 mars est devenu, dans la plupart des médias, une journée lénifiante de "célébration de la femme". Non ! Le 8 mars est originellement une journée de lutte. Et de lutte des femmes.

Cette lutte est hélas toujours actuelle : les inégalités sexistes et l’oppression patriarcale, souvent minimisées voire déniées, sont toujours bel et bien présentes et multiformes.

  • Inégalités domestiques : tâches encore dévolues aux femmes à 80%.
  • Violences sexistes, verbales et physiques.
  • Stéréotypes de genre et injonctions normatives faites aux femmes quant à leur corps, leur apparence, leur attitude.
  • Inégalités professionnelles enfin : écart de salaire, temps partiel subi et précarité accrue, inégale progression de carrière, inégale retraite.

Pour refuser le travail gratuit et exiger l’égalité professionnelle, nous appelons à nous rassembler à 15h40 dans toute la France.

En Vendée, un collectif appelle au rassemblement place Napoléon, le 8 mars à partir de 15 h 40.

Les premier·e·s signataires de ce collectif :
Ligue des Droits de l’Homme – Planning Familial 85 – Centre LGBT de Vendée – Amnesty International – Mouvement de la Paix – Ligue de l’Enseignement – Sud Solidaires - FSU …

Rassemblement, place Napoléon, le 8 mars à partir de 15 h 40

Pour faire grève dans le premier degré : informer l’IEN dimanche au plus tard par un mail de la boîte académique.


site de la fédération SUD Education - 8 mars : Journée internationale de luttes des femmes

Documents joints

PDF - 118.4 ko
PDF - 118.4 ko