Rassemblement à Nantes le 1er février pour l’abandon de la réforme de l’évaluation

Appel intersyndical CGT Educ’action, FNEC FP-FO, SUD éducation
samedi 28 janvier 2017
par  christinec
popularité : 2%

Communiqué commun de Vendée CGT-FO-SUD

Retrait du projet d’évaluation !

Rassemblement le 1er février 2017
14h30 – Rectorat de Nantes (site La Houssinière)

Le projet de la ministre Vallaud-Belkacem sur l’évaluation des enseignants ne doit pas voir le jour, la ministre doit y renoncer.

Nos organisations syndicales refusent la logique de ce projet qui repose sur les entretiens professionnels, sur des critères subjectifs et sur l’évaluation de compétences qui ne sont plus liées à l’enseignement. Ce projet est l’instrument de l’arbitraire et de l’individualisation mis entre les mains des chefs d’établissement.
Il obéit à la même logique que celle du décret Chatel de 2012 qui avait été abrogé après l’élection de François Hollande suite à la mobilisation des personnels appuyée sur l’action commune des organisations syndicales.

La « revalorisation » des grilles indiciaires dont se targue la ministre propose des augmentations de salaire en trompe-l’œil qui sont très loin de compenser les pertes de salaire accumulées depuis des années.

Nos trois organisations appellent les personnels à poursuivre la campagne d’information et de mobilisation pour que la ministre renonce à son projet.
Elles invitent les personnels à se réunir en assemblées générales ou en heures mensuelles d’information pour prendre position ou adopter des motions.
Elles appellent les personnels à se rassembler le 1er février 2017 à 14h30 devant le Rectorat de Nantes (site de la Houssinière) pour le retrait du projet d’évaluation.


Rassemblements le 1er février pour l’abandon de la réforme de l’évaluation

Documents joints

PDF - 162.6 ko
PDF - 162.6 ko