Carte-pétition pour des classes moins chargées dans le premier degré

Une action intersyndicale pour obtenir la baisse les seuils
dimanche 3 janvier 2016
par  christinec
popularité : 7%

"Ah, qu’est-ce qu’on est serré-es, au fond de cette boîte..." voilà un chant que nombre d’élèves pourraient entonner. Mais malheureusement, dans des classes surchargées, il est bien difficile de faire du chant...

Cette année, une fois de plus, les classes en sureffectif sont légion, mais en cette rentrée, l’incompétence avec laquelle la carte scolaire a été préparée par l’administration est à son comble. Au mépris des familles et des personnels, la Direction Académique continue à nier l’évidence : oui, il aurait fallu tenir compte de l’avis des représentant-es du personnel ; oui, il aurait fallu recevoir les délégations de parents ; oui, il fallait et il faut demander et obtenir des moyens supplémentaires conséquents. Les conséquences du sureffectif sont dramatiques : les conditions de travail des adultes et les conditions d’apprentissage des élèves sont inacceptables dans de nombreuses écoles. Les élèves les plus en difficulté et/ou porteur-ses de handicap sont évidemment les plus touché-es... Bravo à l’école de la République !

L’intersyndicale et la FCPE ont donc décidé une première action pour obtenir gain de cause : toutes les écoles publiques du département vont recevoir d’ici quelques jours des cartes-pétitions à signer et à renvoyer massivement. Ces cartes sont aussi à imprimer (en bas de l’article, en 2 formats). Enseignant-es, signez-les et diffusez-les aux parents et à tous les personnels de l’école, mais aussi aux élu-es et à tous et toutes les citoyen-nes :

l’école, c’est l’affaire de tous et toutes !


Documents joints

PDF - 997.6 ko
PDF - 997.6 ko
PDF - 1 Mo
PDF - 1 Mo